AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE SUR BOY !
Aidez-nous à remonter les sujets sur BAZZART et PRD
Venez participer au topic commun ICI et au marché de noël ICI

Partagez | 

all i want for christmas is you ☆ (alvin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
ADMIN ㄨ
Date d'inscription : 22/11/2015

Messages : 269

Avatar : karen gillan


Age : vingt-sept ans, la trentaine approche malheureusement

Statut : elle est complètement perdue. cette bague qu'elle porte à son doigt lui rappelle qu'elle est fiancée, mais son coeur semble aller très clairement vers une autre personne que son fiancé perdu dans la nature

Profession : couturière et costumière pour un théâtre de la capitale

EVERYTHING HAS CHANGED


Mer 16 Déc - 18:31

all i want for christmas is you.
feat alvin & rory
Noël. C'est un peu un ambiance magique. En tout cas, c'est l'impression qu'à Rory durant cette époque de l'année. Elle aimait, lorsqu'elle restait chez elle, regardé les téléfilms plus que niais qui passait à la télé. Elle aimait regarder les décorations dans les rues, dans les vitrines. Et pourtant, Rory ne pouvait pas s'empêcher de détester cette période. Elle ne pouvait pas s'empêcher de repenser à ce qu'elle a vécu avec sa mère lorsqu'elle n'avait que quatre ans. La foule dans les magasins la mettait mal à l'aise. Alors, lorsqu'on lui demandait de faire les courses de Noël, elle refusait tout simplement. Et si par malheur, elle acceptait, il ne fallait pas longtemps pour qu'une crise d'angoisse fasse son apparition. Avec le temps, elle arrivait à se débrouiller pour acheter ses cadeaux avant ou si elle n'a pas eu le temps de faire ses cadeaux, elle se débrouiller pour ne pas y aller seul, de trouver quelqu'un au cas où il y a une crise qui arrive. Ou alors, elle demandait à quelqu'un de faire l'achat des cadeaux à sa place. Sauf qu'en se levant, elle avait envie de faire les boutiques. Enfin de faire le marché de Noël, d'affronter cette foule. Elle était malade. Ce n'était pas possible autrement. Enfin, elle avait envie d'affronter la foule de Noël, mais pas seule. Elle voulait passer la journée avec Alvin. Une envie subite. Et pourtant, elle l'ignorait depuis quelques temps. Depuis la soirée qu'ils avaient passé ensemble. Enfin, cette fois, elle ne l'ignorait pas totalement. La jeune femme évitait juste quelques appels et mettait fin rapidement à la conversation lorsqu'il commençait à aborder le sujet qu'elle évitait plus que tout. Perdue. Rory était complètement perdue de ce qu'elle pouvait ressentir pour le scénariste. La rousse était heureuse d'avoir pu retrouver une bonne relation avec lui. Peut-être un peu trop bonne. Peut-être que ce n'était peut-être plus que e l'amitié. Peut-être qu'elle redevenait la Rory qu'elle était adolescente, juste avant qu'Alvin ne parte aux Etats-Unis. Et ce n'était pas bien. Elle devait attendre Angus, son fiancé. C'était la meilleure chose à faire. Alvin, tu veux bien m'accompagner au marché de Noël ? J'ai pas envie d'y aller seule.. Ou alors, elle ne devait pas attendre Angus. Elle en avait tout simplement marre. Et puis ce n'était qu'une sortie entre ami. Une sortie où il allait l'aider à supporter la foule. Ce n'était pas un rendez-vous. En tout cas, c'est qu'elle se répétait pour se convaincre. Et il ne fallu que quelques minutes pour que son téléphone se mette à sonner. Un sourire était apparu sur son visage lorsqu'elle regarda l'écran. Alvin lui avait répondu. Il était d'accord. Ce sourire était restée sur le visage de la rousse durant quelques minutes avant de comprendre qu'il fallait qu'elle se dépêche pour se préparer. Et là, elle se comportait comme une adolescente. Elle regardait son armoire, essayait de différentes tenues. Elle voulait trouver celle qui était parfaite. Ce qui était stupide. Pourquoi faire ça. Ce n'était pas un rendez-vous. Ce n'était pas un rendez-vous. Ce n'était pas un rendez-vous. Et pourtant, elle se comportait tout comme. Et finalement, au bout d'une bonne demi heure, elle était prête à quitter son appartement, emmitouflé dans son manteau et écharpe, pour partir en direction u marché de Noël. Il a fallu une vingtaine de minutes pour le rejoindre. Elle attendait devant l'entrée. Elle restait bloquée devant. Il y avait trop de monde. Beaucoup trop de monde. C'était peut-être une mauvaise idée. Très mauvaise idée. Peut-être qu'elle devrait faire demi tour. Peut-être qu'elle devrait envoyer un message à Alvin pour dire qu'elle ne pouvait pas, que c'était trop difficile pour elle. Si le scénariste n'arrivait pas dans dix minutes, alors Rory retournerait chez elle.

_________________
eternity drop :: I kissed his cheek, damp and salty. I could feel his heart beating against my ribs, and wanted nothing more than to stay there forever, not moving, not making love, just breathing the same air. :: by milka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ONCE UPON A TIME
LES RPS : Rory + Angie + Olivia + (1 place)
LES AMIS POUR LA VIE:
ADMIN ㄨ
Date d'inscription : 14/11/2015

Messages : 318

Avatar : Arthur Darvill


Age : trente ans. Déjà. Sa mère espérait qu'il soit marié et père de famille à cet âge. Raté.

Statut : En couple ou célibataire? Il est complètement paumé. Un coup il déclare ses sentiments, un coup Rory les déclare et l'autre coup elle se rétraque. Le bordel dans son coeur et dans sa tête.

Profession : Scénariste de films romantiques, en particulier des comédies. Inspirés souvent de sa propre vie. Il est assez connu.



Junebug, i remember everything



Mer 16 Déc - 20:55

all i want for christmas is you.
feat alvin & rory
Cela avait commencé par juste une gorge qui grattait, quelques quintes de toux au travail. A présent j'étais cloué sur mon lit en souhaitant juste que la mort m'achève. Un coup j'avais froid, un coup j'avais chaud et j'avais mal partout. Ce n'était pas une grippe, juste un méchant virus qui m'avait pris comme victime. La tête enfoncée dans mon oreiller, j'entendis mon téléphone sonné. Je tâtais sur ma table de nuit avant de le prendre et de voir que c'était un message de Rory. Elle me déclarait qu'elle avait envie de faire un tour au marché de Noël. La tête dans les vappes, j'avais répondu oui avant de m'en rendre compte bien trop tardivement. Je m'étais redressé pour voir ce que j'avais envoyé. Ce fut à ce moment-là que je me demandais s'il fallait que je l'appelle pour lui dire que ce n'était pas possible, mais d'un côté elle répondait rarement à mes coups de téléphone. Je ne comprenais plus rien à notre situation de puis l'autre soir. Je soupirais en enfonçant ma tête dans l'oreiller. Je n'avais plus le choix, il fallait que je sorte. Fiévreux, dans les vappes je me levais dans mon lit pour m'habiller. Prenant la direction de la cuisine, je pris une aspirine pour faire passer mon mal de tête et j'enfilais mon manteau ainsi que mon écharpe et mon bonnet pour avoir bien chaud. Qu'est ce que je ne ferai pas pour Rory. Aller au marché de Noël en étant malade il fallait vraiment que je l'aime pour faire ça. Que je l'aime... Ces mots restèrent gravés un moment dans ma tête mais j'étais tellement malade que je ne tiltais même pas sur le coup. J'ouvris juste la porte de mon appartement et je sortis dehors. J'avais récupéré l'usage de mon bras. Du moins, je devais le mettre au repos la nuit et faire attention le jour, c'était un peu plus grave que prévu et la rééducation serait longue mais au vue de mon état du jour je n'allais pas faire de mouvements brusques. Coup de chance pour moi le marché de Noël n'était pas très loin et je ne mis pas longtemps à arriver à destination. Rory était là, dans le froid à m'attendre et j'arrivais tel un zombie. Cela pouvait rapidement se voir que je n'étais pas du tout au meilleur de ma forme. J'arrivais à sa hauteur en la regardant, le nez fourré dans l'écharpe. « Tu me tues. » Fis-je doucement en soupirant. Il ne fallait pas être aveugle pour voir qu'elle n'était pas du tout à l'aise et que cela allait être épique comme moment. Je me mis à tousser dans mon écharpe en fermant les yeux. Je commençais sérieusement à regretter mon lit. Pourquoi avait-elle décidé de venir au marché de Noël un samedi après-midi où il y avait le plus de monde sans compter le dimanche ? Je lui pris la main avant que l'on commence à se promener. « Tu as intérêt à me payer du vin chaud. » Je frissonnais. J'avais de la fièvre et j'avais les bronches en feu. Qu'est ce que je pouvais refuser à Rory après tout...

_________________
Christmas isn't a season, it's a feeling.
the thing about christmas is that it almost doesn't matter what mood you're in or what kind of a year you've had - it's a fresh start.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ADMIN ㄨ
Date d'inscription : 22/11/2015

Messages : 269

Avatar : karen gillan


Age : vingt-sept ans, la trentaine approche malheureusement

Statut : elle est complètement perdue. cette bague qu'elle porte à son doigt lui rappelle qu'elle est fiancée, mais son coeur semble aller très clairement vers une autre personne que son fiancé perdu dans la nature

Profession : couturière et costumière pour un théâtre de la capitale

EVERYTHING HAS CHANGED


Jeu 17 Déc - 18:07

all i want for christmas is you.
feat alvin & rory
Aller au marché de Noël un samedi est sans aucun doute l'une des pires idées qu'elle avait eu. Mais, elle s'était imaginée qu'avec un peu de chance, il n'y aurait pas tant de monde que ça. Eh bien, elle s'était trompée. Et elle s'était bien trompée. La rousse commençait à sentir l'angoisse monter lorsqu'elle était arrivée devant l'entrée. Il y avait un monde fou. Est-ce qu'il était encore temps d'envoyer un message à Alvin pour dire qu'en fin de compte, elle annulait parce qu'elle ne se sentait pas bien. Ce n'était pas vraiment un mensonge. C'était la vérité. Elle n'allait pas bien, commençant même à avoir une respiration difficile. Mais elle ne devait pas abandonner facilement. Elle ne devait pas reculer dès qu'elle avait peur. Les sages paroles de son psy qu'elle essayait d'appliquer. Essayait, parce que dans certaines circonstances c'est beaucoup plus difficile. La costumière s'était donc un peu reculée et commençait à travailler sur sa respiration. Elle inspirait et expirait profondément. Cela devait l'aider à ce calmer. Devait, parce que ça ne semblait par fonctionner. Elle était mal à l'aise et chaque personne qui passait à ses côtés devait le remarquer, se demandant pourquoi cette fille était bizarre. Si Alvin n'arrivait pas dans les dix minutes, elle allait partir, retourner chez elle et envoyer un message au scénariste pour s'excuser. La rousse pris son téléphone regardant l'heure passé. Les dix minutes arrivaient presque à sa fin et toujours pas d'Alvin en vue. Enfin, c'était parce que Rory regardait au mauvais endroit. « Tu me tues. » Elle sursauta légèrement lorsqu'elle entendit la voix, assez faible, scénariste. Lorsqu'elle se retourna pour faire face à Alvin, qui ne semblait pas aller bien du tout. Et maintenant, elle commençait à s'en vouloir de l'avoir fait sortir alors qu'il était clairement malade. « Tu aurais dû me dire que tu étais malade, je t'aurais proposé de venir un autre jour. On peut sans doute ne pas faire demi-tour si tu ne vas pas bien du tout. » dit-elle avec une petite moue, alors qu'il était en train de tousser. Est-ce que c'était une façon détournée de s'échapper de cette foule ? Peut-être bien. Et intérieurement, elle voulait vraiment que ça fonctionne. Sauf qu'Alvin lui avait pris la main avant de commencer à se promener dans cette foule. Au départ, cela l'avait surprise, mais ce n'était pas une sensation des plus désagréable. C'était même le contraire. Rory avait légèrement serré la main du scénariste, lui adressant un léger sourire. « Tu as intérêt à me payer du vin chaud. » Elle acquiesçait légèrement la tête. « Je t'offres ce que tu veux. » Son léger sourire s'était agrandi. La jeune femme gardait toujours la main d'Alvin ans la sienne, cela la rassurait. Il marchait durant quelques minutes comme ça. On aurait dit un vrai couple. Du moins, c'est ce qu'une personne extérieur pourrait penser. Ils étaient arrivés vers un chalet où il vendait du vin chaud. Rory y emmena Alvin, lui payant le fameux vin chaud. La jeune femme pris les deux verres avec un léger sourire. « Félicitation. » lui avait dit la femme du stand avec un grand sourire et en regardant la bague qu'avait la rousse à son doigt. La bague d'Angus. Les joues de la jeune femme s'étaient légèrement rosies par cette réflexion.

_________________
eternity drop :: I kissed his cheek, damp and salty. I could feel his heart beating against my ribs, and wanted nothing more than to stay there forever, not moving, not making love, just breathing the same air. :: by milka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ONCE UPON A TIME
LES RPS : Rory + Angie + Olivia + (1 place)
LES AMIS POUR LA VIE:
ADMIN ㄨ
Date d'inscription : 14/11/2015

Messages : 318

Avatar : Arthur Darvill


Age : trente ans. Déjà. Sa mère espérait qu'il soit marié et père de famille à cet âge. Raté.

Statut : En couple ou célibataire? Il est complètement paumé. Un coup il déclare ses sentiments, un coup Rory les déclare et l'autre coup elle se rétraque. Le bordel dans son coeur et dans sa tête.

Profession : Scénariste de films romantiques, en particulier des comédies. Inspirés souvent de sa propre vie. Il est assez connu.



Junebug, i remember everything



Jeu 17 Déc - 20:48

all i want for christmas is you.
feat alvin & rory
J'aurai sans doute du annuler mais je ne pouvais pas faire ça. Alors, c'était à moitié grippé que j'étais allé au marché de Noël, la tête enfouie dans mon écharpe je maudissais Rory d'avoir choisi en plus un jour où il y avait beaucoup de monde. Je rêvais à cet instant que d'être dans mon lit à comater et à ne plus réfléchir. Elle me déclara que j'aurai pu lui dire. Comment lui faire comprendre que c'était mon subconscient qui avait parlé à ma place dans ce message ? Elle me prendrait sans doute pour quelqu'un qui délirait avec la fièvre, elle me proposa même de faire demi-tour si j'étais aussi mal. Bon, j'avais pris de l'aspirine la fièvre baisserait sans doute et puis peut-être que de prendre un peu d'air me ferait le plus grand bien plutôt que de rester dans mon nid à microbes et cela éviterait que je contamine Olivia... Entre un scénariste et une actrice principale valait mieux que ce soit le scénariste qui soit malade. Je la regardais en fronçant les sourcils. « Je suis sorti de mon lit, de mon appartement ce n'est pas pour faire demi-tour maintenant. » Fis-je calmement en essayant de contenir la tonalité de ma voix qui partait par moment en sucette. Je n'étais pas désagréable, c'était juste que j'étais un peu fatigué. Je fourrais mon nez dans mon écharpe en grelottant. Il faisait froid en plus. Je n'étais pas frileux de base mais j'avouais que ma couette me manquait énormément. Je lui avais alors demandé de me payer un vin chaud. C'était un peu abrupt de ma part mais au moins cela me ferait du bien. Je lui avais pris la main d'un geste presque, automatique et on avait commencé à marcher dans les rangs du marché de Noël. J'y venais tous les ans, souvent on venait en famille c'était un peu une tradition. Je me rappellerais toujours quand enfants on se battait avec Lucy pour avoir de la barbe à papa et qu'on se tapait pour avoir un des plus gros morceaux. On faisait vivre un véritable enfer à mes parents. Un sourire amusé vint se dessiner sur mes lèvres en pensant à ce souvenir. On passait devant le stand de vin chaud et on s'arrêta. Rory avait pris deux verres et ce fut à ce moment là qu'une dame nous félicita. De quoi ? Il avait fallu que l'information arrive à mon cerveau au bout de plusieurs minutes pour que je tilte. La bague. Elle portait toujours sa bague. Cela me fit un léger coup au cœur. Je ne comprenais rien. Je me demandais à quoi jouais Rory. Ce fut alors que je fis quelque chose. Je ne sais pas si c'était la fièvre qui me donnait autant de courage mais je pris la main de Rory pour lui enlever sa bague et la lancer à la marchande. « Cadeau ! Je lui en offrirai une beaucoup plus belle, celle-là n'a pas beaucoup de valeur. » Je ne savais pas comment allait réagir Rory. Je pris les deux verres et je regardais la rouquine. « Quoi ? » Je fronçais les sourcils en la fixant. « T'es avec moi non ? » Comme si cette question allait tout déterminer. Pour moi il était clair qu'on commençait à être ensemble. Angus n'était plus dans les parages, j'avais passé la nuit chez elle même si c'était en tout bien tout honneur, elle m'avait embrassé plusieurs fois en montrant qu'elle tenait à moi et aujourd'hui j'étais près d'elle, malade. Je ne voyais pas où j'avais faux dans mon raisonnement. « Il faut que je passe aux stands des chocolats pour mes parents. » Fis-je tranquillement sans même me rendre compte que j'avais lancé une bombe.

_________________
Christmas isn't a season, it's a feeling.
the thing about christmas is that it almost doesn't matter what mood you're in or what kind of a year you've had - it's a fresh start.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ADMIN ㄨ
Date d'inscription : 22/11/2015

Messages : 269

Avatar : karen gillan


Age : vingt-sept ans, la trentaine approche malheureusement

Statut : elle est complètement perdue. cette bague qu'elle porte à son doigt lui rappelle qu'elle est fiancée, mais son coeur semble aller très clairement vers une autre personne que son fiancé perdu dans la nature

Profession : couturière et costumière pour un théâtre de la capitale

EVERYTHING HAS CHANGED


Ven 18 Déc - 13:50

all i want for christmas is you.
feat alvin & rory
Rory commençait vraiment à penser que cette sortie était une mauvaise idée. Le marché de Noël était bondé que cela rendait la jeune femme mal à l'aise, alors qu'elle n'était qu'à l'entrée. Et puis, Alvin était arrivé, complètement malade. Une raison de plus pour faire demi-tour. Pourquoi rester dans un endroit où il pourrait se sentir plus que mal. Il aurait dû lui dire qu'il n'était pas bien, elle aurait repoussé cette sortie. Mais il avait quand même dit oui. Sans doute parce qu'il voulait vraiment passé la journée avec la rousse, même étant malade comme pas possible. « Je suis sorti de mon lit, de mon appartement ce n'est pas pour faire demi-tour maintenant. » lui avait-il dit calmement. Un faible sourire s'était dessiné sur le visage de la jeune femme. Elle était bien consciente qu'il avait dû faire des efforts pour sortir de son lit et aller la rejoindre. Et pourtant, elle ne pouvait pas s'empêcher de s'en vouloir de l'avoir fait sortir, alors que cela se voyait qu'il n'allait pas bien du tout. Alvin et Rory commençaient à arpenter les allées du marché. La jeune femme n'y allait pas souvent. Du moins, elle n'y allait jamais seule. S'aventurer dans une foule, ce n'était clairement pas son truc. Lorsqu'elle était enfant, Judie avait tenté de l'y emmené. Sans grand succès. A chaque fois qu'elle voyait l'entrée, Rory se mettait à avoir une crise d'angoisse. Pour elle, cela lui rappelait de mauvais souvenirs. Et avec le temps, ça s'est légèrement amélioré. La costumière pouvait y aller. Si elle était accompagnée. Ce qui est en soit une légère amélioration. Alvin lui avait pris la main. Sur le moment, cela l'avait surprise. Sans doute qu'avant, elle aurait retiré sa main, légèrement gênée. Sauf que ce n'était pas le cas. Elle avait gardé ce contact, serrant un peu plus sa main. Au bout de quelques minutes, ils passaient devant un stand de vin chaud. La rousse s'y dirigea rapidement pour lui acheter, comme promis, ce qu'il lui avait demandé. Tout se passait bien, jusqu'à ce que le vendeuse la félicite. Il lui avait fallu quelques secondes pour comprendre. Sa bague de fiançailles. Elle pensait sans doute qu'Alvin et Rory étaient fiancés. Après tout, ils se tenaient la main comme un couple. Pourquoi penser le contraire. Cette remarque avait déstabilisé la jeune femme. Elle rougissait, cherchant ses mots pour répondre à cette vendeuse. Mais rien. Au lieu de ça, c'était Alvin qui avait agit en premier. Il lui avait pris sa main pour enlever sa bague de fiançailles. Elle le regardait surprise. « Cadeau ! Je lui en offrirai une beaucoup plus belle, celle-là n'a pas beaucoup de valeur. » Elle restait complètement abasourdie. Non, il ne venait pas vraiment de faire. Cette bague n'a pas beaucoup de valeur ? Pour lui peut-être, mais pour Rory ça l'était. C'était sa bague de fiançailles. Et pourtant, elle n'avait pas pu s'empêcher d'avoir un rapide sourire lorsqu'il lui avait dit qu'il allait lui en offrir encore plus belle. Un sourire qui n'avait duré qu'une petite seconde. Alvin avait pris les deux verres, alors qu'elle le regardait avec les sourcils légèrement froncés. « Quoi ? » Elle leva les yeux avant de soupirer légèrement et de redemander sa bague à la vendeuse. Bizarrement, elle n'avait pas envie de la remettre. Elle était bien sans. C'était mal de penser ça et Rory le savait très bien. « T'es avec moi non ? » « Je suis fiancée à Angus. » dit-elle tout simplement en poussant un long soupir. Il n'y avait pas de colère dans sa voix. Elle énonçait juste un fait. C'était la vérité. Elle était encore fiancée à Angus. Et pourtant cela semblait être un mensonge. Quelque chose en elle la poussait à rompre les fiançailles. Et une autre partie d'elle lui disait de ne pas le faire, d'attendre le retour de son fiancé, d'attendre le retour à une situation normale. « Il faut que je passe aux stands des chocolats pour mes parents. » Elle acquiesça légèrement la tête, mettant les mains dans ses poches. La situation commençait à devenir gênante. Elle voulait juste passer un moment avec son meilleur ami. Juste une simple sortie. Et pourtant, cela commençait à devenir une sorte de rendez-vous. Peut-être même qu'Alvin pensait que c'était réellement le cas.

_________________
eternity drop :: I kissed his cheek, damp and salty. I could feel his heart beating against my ribs, and wanted nothing more than to stay there forever, not moving, not making love, just breathing the same air. :: by milka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ONCE UPON A TIME
LES RPS : Rory + Angie + Olivia + (1 place)
LES AMIS POUR LA VIE:
ADMIN ㄨ
Date d'inscription : 14/11/2015

Messages : 318

Avatar : Arthur Darvill


Age : trente ans. Déjà. Sa mère espérait qu'il soit marié et père de famille à cet âge. Raté.

Statut : En couple ou célibataire? Il est complètement paumé. Un coup il déclare ses sentiments, un coup Rory les déclare et l'autre coup elle se rétraque. Le bordel dans son coeur et dans sa tête.

Profession : Scénariste de films romantiques, en particulier des comédies. Inspirés souvent de sa propre vie. Il est assez connu.



Junebug, i remember everything



Ven 18 Déc - 20:02

all i want for christmas is you.
feat alvin & rory
Comment avais-je pu être bête de penser que la journée aurait pu bien se passer ? Déjà j'étais malade, je couvrais vraiment quelque chose et j'aurai été bien mieux dans mon lit à dormir ou à écrire tranquillement en buvant du thé chaud avec du miel. Au lieu de ça, j'avais daigné me bouger les fesses car c'était Rory et voilà que je venais de me prendre un poignard en plein cœur. J'étais resté fixé, comme si j'étais une statut de cire. Ses mots m'avaient fait mal. Je ne la comprenais plus. Je l'avais ramené chez elle l'autre soir alors qu'elle était sur le point de passer à la casserole, elle m'avait plus ou moins fait comprendre qu'elle m'aimait c'était elle qui m'avait embrassé – pas moi – et aujourd'hui elle m'avait donné rendez-vous au marché de Noël. Alors... pourquoi ? Pourquoi tant de haine ?! Je ne souriais pas, cela pouvait se voir sur mon visage que j'étais vraiment blessé. Juste un mot d'une marchande et voilà que l'harmonie avait volé en éclats. Elle devait se sentir conne celle qui avait dit félicitation sur le coup. Rory avait même demandé de récupérer sa bague. « Tu l'aimes ? » C'était sorti tout seul alors qu'elle gardait la bague dans sa main. Dire que j'avais dis tout haut que je lui en offrirai une beaucoup plus jolie. La fièvre me faisait vraiment dire des choses parfois. J'avais chaud à la tête mais mon corps était gelé et pourtant j'avais encore la force de serrer mon verre assez fort jusqu'à ce que le plastique craque un peu. Je m'en moquais. Je me raclais la gorge, mauvaise chose puisque je commençais à tousser. Pour passer la quinte je buvais quelques gorgées de vin chaud mais je gardais un œil sur Rory. Je n'allais pas la rater. « Tu me dis que tu m'aimes, tu m'embrasses et au final tu me sors que tu es toujours avec l'autre. Jouer avec les sentiments et le cœur des autres c'est moche. » Je la regardais droit dans les yeux. J'avais les yeux embués de larmes. J'étais triste mais surtout j'étais dégoûté. Dégoûté de faire autant d'efforts et au final de me prendre un vent monumental en plein marché de Noël. « Tu cherches quoi Rory ? Je ne suis pas là pour remplacer Angus quand il est pas là si tu manques d'affection. » Je me sentais vraiment blessé pour le coup. Je n'aurai jamais du me lever de mon lit, je n'aurai jamais du sortir de l'appartement. J'aurai du rester chez moi tout simplement. Je m'approchais d'elle, posant mon verre sur le comptoir du chalet avant de poser mes mains sur ses joues et de l'embrasser d'un baiser passionné. Au bout de quelques secondes je me retirais en la regardant. « Tu vas devoir choisir : un mec qui s'est barré dans la nature et qui ne revient pas ou alors moi qui est là aujourd'hui. » Je reculais avant de reprendre mon verre et de commencer à marcher. « Laisse tomber les chocolats ça m'a coupé l'envie et l'enthousiasme, je finis mon verre et je rentre chez moi. Démerde-toi. » J'étais assez agacé de son comportement pour le coup. Dire que je m'étais lancé dans une semi-déclaration. J'en avais marre de me battre. Quand je croyais que tout se passait bien, tout partait dans tous les sens.

_________________
Christmas isn't a season, it's a feeling.
the thing about christmas is that it almost doesn't matter what mood you're in or what kind of a year you've had - it's a fresh start.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ADMIN ㄨ
Date d'inscription : 22/11/2015

Messages : 269

Avatar : karen gillan


Age : vingt-sept ans, la trentaine approche malheureusement

Statut : elle est complètement perdue. cette bague qu'elle porte à son doigt lui rappelle qu'elle est fiancée, mais son coeur semble aller très clairement vers une autre personne que son fiancé perdu dans la nature

Profession : couturière et costumière pour un théâtre de la capitale

EVERYTHING HAS CHANGED


Sam 19 Déc - 14:51

all i want for christmas is you.
feat alvin & rory
Et voilà. Elle venait de gâcher la journée par une simple petite phrase. Pourquoi est-ce qu'elle avait dit ça ? C'était la vérité. Elle était encore fiancée à Angus. Du moins, elle pensait encore l'être. Cette bague 'sans valeur' était là pour le prouver, du moins pour lui rappeler. Peut-être qu'elle ne l'aurait pas dû dire comme ça. Aucun sourire était présent sur le visage d'Alvin. Elle l'avait blessé. Cela pouvait clairement se voir sur l'expression du scénariste. Ce n'était pas ce que la rousse voulait faire. Elle voulait juste lui rappeler que pour le moment, être ensemble ce n'était pas possible. Par ses obligations. Par le fait qu'elle était complètement perdue dans les sentiments qu'elle pouvait avoir pour Alvin, pour Angus. Elle ne savait plus. La jeune femme avait récupéré sa bague, elle jouait avec. Normalement, elle aurait dû la remettre immédiatement, ce n'était pas le cas. Rory n'avait aucune envie de la remettre. « Tu l'aimes ? » La jeune femme leva la tête, le regardant légèrement perdue. Elle serra sa main où il y avait la bague pour ensuite la mettre dans sa poche. Elle ne l'avait pas remis à son doigt, mais dans sa poche de son jean. Et elle ne se sentait à peine coupable. « Je .. » Elle s'était arrêtée de parler. Angus lui avait posé la même le jour du mariage. Est-ce qu'elle aimait encore Alvin. Elle lui avait dit que non. Elle ne l'aimait plus. C'était un mensonge. Mais est-ce qu'elle aimait Angus ? Oui. Sans doute.  « Je sais pas. Je suis sa fiancée, je dois normalement l'aimer. » dit-elle en poussant un soupir. Normalement, elle devrait l'aimer. Sauf que les sentiments pour Alvin sont bien présents. La rousse le regardait l'air désolé, alors qu'il avait une quinte de toux. Ce n'était vraiment pas le bon moment pour avoir une discussion de ce genre, mais elle ne pouvait pas reculer. Parce que si elle fuyait, elle allait se perdre dans le marché de Noël, dans cette foule, lui provoquant certainement une crise d'angoisse. Et puis, si elle fuyait, elle savait que c'était foutu avec le scénariste. « Tu me dis que tu m'aimes, tu m'embrasses et au final tu me sors que tu es toujours avec l'autre. Jouer avec les sentiments et le cœur des autres c'est moche. » Rory plongea son regard dans celui d'Alvin. Elle voyait ses larmes qui étaient au coins des yeux du scénariste. Elle ne voulait pas lui faire du mal. Elle détestait le voir comme ça. « Tu cherches quoi Rory ? Je ne suis pas là pour remplacer Angus quand il est pas là si tu manques d'affection. » Elle ne pouvait rien lui répondre. Elle ne savait pas ce qu'elle recherchait. Peut-être que ce qu'elle ressentait pour lui. Peut-être qu'il avait raison. Peut-être si elle s'était rapprochée de lui, c'était combler ce manque. Et pourtant, elle avait l'impression que c'était bien plus que ça. Alors qu'elle était dans ses pensées, la jeune femme senti les mains d'Alvin sur ses joues. Puis, ses lèvres sur les siennes. Ce n'était pas qu'un simple baiser. Il était passionnée. Ce genre de baiser qui donnait des papillon dans le ventre. Un baiser qu'elle prolongea avec grand plaisir. Elle aimait Alvin. « Tu vas devoir choisir : un mec qui s'est barré dans la nature et qui ne revient pas ou alors moi qui est là aujourd'hui. » Elle ferma les yeux lorsque Alvin s'était reculé. Rory poussa un long soupir lorsqu'elle l'entendit dire qu'elle devait choisir. Un jour, elle devrait le faire. Elle le savait. Mais est-ce qu'elle devait le faire, alors qu'Angus n'est pas là. Ce n'était pas juste.  « Laisse tomber les chocolats ça m'a coupé l'envie et l'enthousiasme, je finis mon verre et je rentre chez moi. Démerde-toi. » « Non reste. » Une réaction immédiate. Elle lui avait pris une de ses mains, la serrant doucement. Elle voulait passer la journée avec lui. Elle voulait se faire pardonner par la maladresse qu'elle avait pu faire. « Ce que j'ai pu dire l'autre soir, c'est vrai. Je le pense vraiment. » Elle s'approchait de lui. Le visage de Rory n'était qu'à quelques petits centimètres de celui d'Alvin. Elle avait une forte envie de l'embrasser, mais quelque chose la retenait. « C'est juste que j'ai l'impression de faire quelque chose qui est mal. » Elle fit une légère grimace, se rendant compte qu'elle avait encore été maladroite dans ses paroles. « Je veux vraiment passer cette journée avec toi. Rien que nous deux. » La rousse serra légèrement la main d'Alvin, voulant essayer de lui faire comprendre qu'elle essayait de se faire pardonner par sa maladresse.

_________________
eternity drop :: I kissed his cheek, damp and salty. I could feel his heart beating against my ribs, and wanted nothing more than to stay there forever, not moving, not making love, just breathing the same air. :: by milka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ONCE UPON A TIME
LES RPS : Rory + Angie + Olivia + (1 place)
LES AMIS POUR LA VIE:
ADMIN ㄨ
Date d'inscription : 14/11/2015

Messages : 318

Avatar : Arthur Darvill


Age : trente ans. Déjà. Sa mère espérait qu'il soit marié et père de famille à cet âge. Raté.

Statut : En couple ou célibataire? Il est complètement paumé. Un coup il déclare ses sentiments, un coup Rory les déclare et l'autre coup elle se rétraque. Le bordel dans son coeur et dans sa tête.

Profession : Scénariste de films romantiques, en particulier des comédies. Inspirés souvent de sa propre vie. Il est assez connu.



Junebug, i remember everything



Sam 19 Déc - 20:06

all i want for christmas is you.
feat alvin & rory
La journée était en train de partir en dérive, une nouvelle fois. Je ne comprenais plus rien, ma fièvre était en train de monter dû à la colère et je voulais juste à cet instant rentrer chez moi et me mettre sous la couette. Ses paroles m'avaient blessé, bien plus que je ne voulais l'accepter. Je lui avais alors posé la question fatidique pour savoir si elle l'aimait. Cette réponse allait tout changer, un oui et je laisserai tomber, et pourquoi pas je retournerai en Californie, pourquoi pas retenter ma chance avec Olivia qui avait toujours été là pour moi – j'avais vraiment été un crétin pour le coup – et si elle disait non je serai super heureux. En l'écoutant ce fut ni oui ni non. Je restais même stoïque pour le coup. Comment ne pouvait-on pas savoir ? Normalement. Ce mot restait dans ma tête et je la fixais. « Ce n'est pas une réponse. Tu comptes faire l'autruche pendant longtemps ? » J'essayais de la mettre face à ses responsabilités. Certes, ce n'était pas un moment facile à vivre mais je me disais qu'elle devrait agir à un moment donné. Angus ou moi. Je ne voulais pas être dans sa situation mais là je me demandais si elle m'utilisait pas pour combler l'absence de l'autre crétinus. Bizarrement elle s'était rapprochée de moi depuis son départ alors qu'à la base elle m'en voulait pour ce que j'avais fais à l'église. La fièvre me faisait trop réfléchir, je commençais à avoir vraiment mal à la tête pour le coup et j'avais des frissons. Je lui avais alors dit plusieurs choses mais elle restait dans son mutisme. J'en avais marre. Ce n'était pas juste. Je laissais tomber le marché de Noël et j'allais rentrer chez moi. Je pris mon verre de vin chaud pour le boire en commençant à marcher lui faisant bien part de ce que je pensais. C'est alors qu'elle me rattrapa pour prendre ma main, demandant à ce que je reste. Je fis un geste que je n'aurai jamais penser faire. Je venais de la repousser en reprenant l'usage de ma main. « Je n'ai pas pour l'habitude de sortir avec des filles fiancées voir mariées. Je n'ai pas pour principe d'embrasser quelqu'un que je n'aime pas. Et je ne veux pas sortir avec une personne qui pense que ce qu'elle fait est mal. » Je pris bien la peine de souligner le dernier mot à la fin en reculant. J'étais vraiment blessé. Je sentais que mon cœur avait mal ou alors c'était la fièvre qui provoquait cette sensation. Elle me souriait tendrement comme pour me calmer mais non, je n'avais pas envie de sourire. Elle avait beau vouloir passer la journée à deux moi je n'en avais plus l'envie. Je me mis à tousser et pendant un instant j'eus un vertige, je me rattrapais à la table qui était à côté de moi. « Laisse-tomber, moi je rentre. » Du moins si j'arrivais à y rentrer à mon appartement. Je prendrais tout mon temps mais j'y arriverai. « T'as qu'à appeler Angus si tu te sens seule. Ah, j'oubliais, il ne te répond pas en plus non ? » A croire que je devenais méchant au fur et à mesure du temps. J'étais blessé c'était peut-être pour ça. « Je préfère que tu fasses ton choix avant de me donner de faux espoirs. Maintenant tu m'excuseras mais je vais rentrer chez moi car je me sens pas spécialement bien. » J'allais pour marcher quand je fus à nouveau pris d'un tournis. Je fermais un instant les yeux avant de soupirer. « ...tu veux bien me ramener ? » J'avais pas trop le choix pour le coup. Soit je restais là à attendre que ça passe et au vue de mon état cela n'allait pas passer tout de suite soit je lui demandais de l'aide. Je mis ma fierté de côté pour le coup.  

_________________
Christmas isn't a season, it's a feeling.
the thing about christmas is that it almost doesn't matter what mood you're in or what kind of a year you've had - it's a fresh start.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ADMIN ㄨ
Date d'inscription : 22/11/2015

Messages : 269

Avatar : karen gillan


Age : vingt-sept ans, la trentaine approche malheureusement

Statut : elle est complètement perdue. cette bague qu'elle porte à son doigt lui rappelle qu'elle est fiancée, mais son coeur semble aller très clairement vers une autre personne que son fiancé perdu dans la nature

Profession : couturière et costumière pour un théâtre de la capitale

EVERYTHING HAS CHANGED


Dim 20 Déc - 11:22

all i want for christmas is you.
feat alvin & rory
Et elle mettait encore plus les pieds dans le plat. Elle voulait essayer de se rattraper comme elle pouvait. Mais elle s'enfonçait encore et encore. La rousse essayait de bien faire et elle espérait qu'Alvin puisse s'en rendre compte de ça. Mais au vu de sa réaction, c'était tout le contraire de ce qu'elle pouvait espérer. Il lui avait demandé si elle aimait Angus. Oui. Non. Peut être. Elle n'en savait rien. Pourquoi cette journée ne pouvait pas se dérouler comme elle l'avait imaginé. Pourquoi est-ce qu'elle avait tout gâché. Parce que la rousse ne pouvait pas le nier, si la situation a dégénérer, c'est bien à cause d'elle. « Ce n'est pas une réponse. Tu comptes faire l'autruche pendant longtemps ? » La jeune femme poussa un long soupir. Elle ne faisait pas l'autruche. Rory était tout simplement perdue. Est-ce que c'était si difficile à comprendre pour le scénariste ? Apparemment, oui. Est-ce que pour lui c'est aussi simple d'oublier tout sentiment qu'on peut éprouver pour une personne avec qui on était depuis des années ? Si c'était le cas, cela pourrait expliquer comment il a pu se mettre facilement avec cette actrice. Mais Rory n'était pas comme ça. Lorsqu'elle a rencontré Angus, il lui avait fallu du temps pour essayer d'effacer les sentiments qu'elle avait depuis des années pour Alvin. Essayer, c'était bien le mot parce qu'ils avaient toujours été plus ou moins présent. Et au fil du temps les sentiments pour Angus devenait bien réel. Elle l'aimait vraiment. Des sentiments qu'elle ne peut pas non plus totalement effacé. « Je ne fais pas l'autruche. Tu crois que c'est facile de balayer d'un seul coup les sentiments que je peux avoir pour une personne avec qui j'étais sur le point de me marier. Peut-être que je l'aime encore, oui. Mais c'est différent. C'est moins fort qu'avant. » C'était comme si quelque chose s'était brisée. Elle l'avait remarqué bien avant qu'il ne parte. Bien avant qu'Alvin fasse son cinéma à l'église. Elle commença à douter du mariage. Est-ce que c'était une bonne chose. Et ce n'était qu'après de longues réflexions qu'elle s'était dit que oui. Angus était gentil, présent pour elle. Ils auraient dû avoir un enfant ensemble. Mais le scénariste à avouer ses sentiments. Et ce qu'elle avait essayer d'enfouir au plus profond d'elle, était en train de réapparaître doucement. Le scénariste était en train de partir, ayant bien l'intention de mettre fait à cette journée bien prématurément. Sauf qu'elle ne voulait pas, alors elle lui avait pris la main, l'empêchant de fuir. La réaction du trentenaire fut immédiatement. Il avait lâché sa main, la repoussant totalement. « Je n'ai pas pour l'habitude de sortir avec des filles fiancées voir mariées. Je n'ai pas pour principe d'embrasser quelqu'un que je n'aime pas. Et je ne veux pas sortir avec une personne qui pense que ce qu'elle fait est mal. » Un autre soupir s'échappa de la bouche de Rory. Est-ce qu'elle devait rajouter quelque chose d'autre? Est-ce qu'elle devait s'enfoncer un peu plus ? Non, parce que clairement ce qu'elle faisait à chaque fois qu'elle ouvrait la bouche. Bien sûr qu'elle pensait ce qu'elle faisait est mal. Elle était en train de potentiellement trompée son fiancé. Ce n'est pas quelque chose qui est bien. « Laisse-tomber, moi je rentre. » Elle s'approcha de lui. Peut-être que si elle retentait quelque chose, peut-être que si elle lui montrait qu'elle tenait vraiment à lui, il ne partirait pas. Ou du moins, ils pourraient tout de même passer la journée ensemble. « T'as qu'à appeler Angus si tu te sens seule. Ah, j'oubliais, il ne te répond pas en plus non ? » D'accord, elle pouvait comprendre qu'il lui en voulait, mais là, elle avait l'impression qu'il était en train de s'acharner sur la rousse. « Ca te regarde pas. » dit-elle par réflexe, en lui lançant un regard meurtrier, avant de pousser un soupir. Et voilà qu'elle venait de lui donner raison. De lui donner plusieurs raisons sur son soudain rapprochement. Oui, Angus était incroyablement absent, ne répondant pas à ses appels, mais ce n'était pas pour ça. Au départ l'absence d'Angus lui faisait mal. Maintenant, c'était différent. Cela ne lui faisait plus rien. Ou presque. « Je préfère que tu fasses ton choix avant de me donner de faux espoirs. Maintenant tu m'excuseras mais je vais rentrer chez moi car je me sens pas spécialement bien. » Et voilà. Elle qui s'était réveillée avec l'envie de passer une journée agréable avec Alvin avait lamentablement échoué. Pourquoi rien ne pouvait être simple. Elle commençait à regretter sa demande. La rousse le regardait partir. Ou du moins essayer de partir, puisqu'il s'était arrêté avant de faire demi-tour et de revenir vers la jeune femme. « ...tu veux bien me ramener ? » Elle lui lança un regard qui pouvait très bien lui dire qu'il pouvait aller voir ailleurs. Surtout après ce qu'il venait de lui dire, mais elle poussa simplement un autre soupir avant de lui tenir le bras. « Allez viens … Par contre, le trajet sera à pied. » Sa main descendit doucement pour prendre la main d'Alvin, entrelaçant leurs doigts. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle avait besoin de ce contact.

_________________
eternity drop :: I kissed his cheek, damp and salty. I could feel his heart beating against my ribs, and wanted nothing more than to stay there forever, not moving, not making love, just breathing the same air. :: by milka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Merry Christmas!!
» END - Merry Christmas : Le miracle de noël ? [Chuchu]
» Merry Christmas or not ♦ Roxanne
» Christmas Hat on a Pole Match : Trish Stratus vs Brooke Tessmacher vs Serena vs Angelina Love
» We wish you a merry christmas [PV] [FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BECAUSE OF YOU :: Somewhere :: Le marché de noël :: Les chalets-